Bienvenue sur Douglas Booth France (douglas-b.net), votre première source d'informations francophone sur l'acteur, ancien mannequin Douglas Booth. Révélé au grand public en tant qu'égérie de la marque Burberry aux côtés d'Emma Watson, Douglas a montré ses talents d'acteur en interprétant le rôle de Boy George, et a acquis un rayonnement international en jouant dans le film 'Noé' aux côtés de Russel Crowe. Il sera prochainement à l'affiche du film 'Pride and Prejudice and Zombies' aux côtés de Lily James et Suki Waterhouse. Ici vous découvrirez Douglas, grâce à son actualité, des news, photos, vidéos et différentes informations. Je vous souhaite, sur ce, une bonne et agréable visite, Noémie.
30 novembre 2015
- par Noémie - 0 commentaire - ATTWN, Galerie, Infos, Interview, Télévision

Hey! Voici la traduction de l’interview de Douglas figurant dans le media pack de ‘And Then There Were None’. Dans cette interview, Douglas évoque notamment comment il s’est retrouvé dans le casting du téléfilm/mini-série, de l’ambiance entre les différents acteurs et des habits des années 1930. De plus, vous pouvez voir le premier stills en cliquant sur l’image ci-dessus.

L’introduction de Douglas Booth à ‘And Then There Were None’ est venu sous la forme du script de Sarah Phelps et, après avoir précédemment travaillé avec la scénariste sur ‘Great Expectations’, il a tenu à y participer.

"J’ai seulement vu son nom et pensé que je devais le lire maintenant. Et c’était brillant, elle écrit avec tellement de détails, tellement de profondeur. Donc j’ai lu le script, j’ai vraiment adoré et puis j’ai lu le livre d’Agatha Christie quand j’ai commencé à travailler sur mon personnage".

L’exploration du côté sombre de la nature humaine a été un processus que Douglas a vraiment apprécié.

"Tout le monde semble avoir un secret ou quelque chose sous la surface; ce n’est pas instantanément visible pour le spectateur, ce qui a été intéresant c’était de voir comment chaque acteur arrive au rôle et comment ils montrent ou laissent imaginer".

En parlant spécifiquement de son rôle, Douglas affirme: "Ce qui est intéressant à propos de mon personnage, Anthony Marston c’est qu’il n’est vraiment pas au courant de son secret, ni de son côté sombre parce qu’il est tellement irréfléchie, tellement insensible, et centré sur lui-même qu’il n’en est même pas au courant. Marston est un jeune homme insouciant qui ne pense pas vraiment à autre chose que ce qui est directement en face de lui et de ses propres désires, besoins et ce qu’il veut."

Autre que l’envie de jouer ce rôle, Douglas a aussi apprécié s’habiller en constume des années 1930 pour la première fois.

"Je n’ai pas fait d’années 1930 avant donc j’étais vraiment impatient d’y être et en fait, j’aime le style. La taille vraiment serré et les pantalons légèrement plus large, j’ai vraiment apprécié. Pour être honnête, je pense que c’est plutôt comfortable, je veux dire que les pantalons sont serrée à la taille ce qui est un peu trop après le déjeuner mais finalement c’est assez comfortable".

Ce n’était pas seulement les tenues des années 1930 qui a impressionné Douglas mais le plateau de tournage aussi.

"L’équipe de production est arrivé et à commencé à partir de zéro et c’est incroyable si vous regardez attentivement les petits détails dans la maison et des oeuvres d’arts vous voyez quelques scènes vraiment sinistres. En apparence ça parrait tellement accueillant mais quand vous atteignez la profondeur et ses détails, vous avez une mauvais pressentiment".

Douglas explique à quel point il a aimé ce processus de tournage et faire partie d’un casting qui comprend certains des meilleurs acteurs du pays.

"Je pense que ce qui a vraiment été extraodirnaire sur ce projet c’est le casting. Surtout d’avoir la génération avant la mienne me racontant toutes leurs histoires. Ils m’ont fait rire pendant des jours; ils sont tellement marrant. Ca a vraiment été un grand, grand sentiment d’ensemble".

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *