Bienvenue sur Douglas Booth France (douglas-b.net), votre première source d'informations francophone sur l'acteur, ancien mannequin Douglas Booth. Révélé au grand public en tant qu'égérie de la marque Burberry aux côtés d'Emma Watson, Douglas a montré ses talents d'acteur en interprétant le rôle de Boy George, et a acquis un rayonnement international en jouant dans le film 'Noé' aux côtés de Russel Crowe. Il sera prochainement à l'affiche du film 'Pride and Prejudice and Zombies' aux côtés de Lily James et Suki Waterhouse. Ici vous découvrirez Douglas, grâce à son actualité, des news, photos, vidéos et différentes informations. Je vous souhaite, sur ce, une bonne et agréable visite, Noémie.
15 décembre 2015
- par Amanda - 0 commentaire - Article, Galerie, Interview

Hello! Douglas a répondu à une interview pour Refinery29 UK dans laquel il parle des différentes femmes de sa vie, ce qui inclue sa mère, sa soeur, Haifaa Al-Mansour et Kathy Eldon. Je vous ai fait la traduction.

Dans une série [d’interview] en cours, Refinery29 UK à demandé à certains des hommes préférés du public de nous parler des femmes avec lesquels ils ont grandit, les femmes qui les ont façonnées et les femmes qui continuent de les inspirer.

 Quelle est la plus grande qualité de ta mère?
Son altruisme. Tout ce qu’elle a fait pour moi est énorme. Elle ne le fait pas pour avoir des louanges, un salaire ou tout autre prix. Elle le fait seulement par amour.

Comment appelles (appelais) tu tes grands-mères et comment étaient vos relations?
J’appelais la mère de mon père Nana. Elle était professeur d’anglais et toujours assez strict. Mais très aimante. Elle m’a appris à travailler durement et les mœurs qui font un homme. J’appelle la mère de ma mère Oma. Qui est le néerlandais de grand-mère. Elle s’asseyait toujours entre ma sœur et moi à l’arrière de la voiture lors de nos voyages de vacances. On chantait « on va tous en vacances d’été » avant que je tombe de fatigue sur son bras, ce que j’ai toujours considéré comme étant la chose la plus douce et confortable de la planète. Je suis en admiration devant elle, comme elle fait encore du vélo en Inde, au Vietnam, Japon et toutes les routes de chez elle dans le Kent à Paris, bien qu’elle soit septuagénaire. Elle est tout à fait remarquable.

Qui était la première fille ou femme que tu as embrassé?
Une fille dont je ne me souviens malheureusement pas du prénom quand j’avais 12 ou 13 ans, alors que je trainais avec des amis tard le soir dans un parc, probablement buvant de la Smirnoff Ice, pensant qu’on était vraiment cool.

 Quand est-ce qu’une femme t’a fait pleuré pour la dernière fois?
J’ai pleuré la dernière fois pour toutes ces mère réfugiées qui perdent leurs vie en fuyant les conflits du monde entier, désespérant d’essayer de trouver une meilleure vie pour leurs enfants. Je sais que ma mère rien ne l’aurait arrêté, aucuns océans, aucunes frontières, pour ma sœur et moi.

De toutes les femmes de ta vie, quel est le style de la personne que tu admires le plus?
Ma sœur Abigail. Elle est toujours stylée bien qu’elle ne soit pas esclave de la mode et est toujours à l’aise dans sa peau.

Quelle est ton œuvre d’art préférée – ça peut être un film, un livre, un disque, un tableau, une performance – d’une femme?
C’est une question difficile, c’est difficile de réduire à une seule œuvre d’art. Je vais travailler sur un film avec la réalisatrice Haifaa Al-Mansour. Son premier long métrage ‘Wadjda’, qu’elle a écrit et réalisé, était la premier long métrage fait en Arabie Saoudite et seul film fait en Arabie Saoudite par une réalisatrice féminine. C’est un beau film qui parle de la liberté des femmes à faire des choix sur la façon dont elles mènent leurs vies.

Es-tu jaloux des femmes?
Les femmes pendant un long moment ont du se battre pour beaucoup de choses pour lesquels je suis assez chanceux, d’avoir eu, injustement librement, car je suis né garçon. Donc je ne suis pas jaloux de cette bataille, mais je les admire pour ça. Je suppose que je suis jaloux de l’orgasme féminin; peut importe ce qu’on dit, je suis convaincu qu’il est meilleur que celui des hommes!

 Qui est ta meilleure amie platonique?
Je dirais probablement mon amie Zoe. Elle est allée dans une école d’art dramatique après l’université ce qui fait que malheureusement je ne l’ai pas beaucoup vu récemment à cause de nos deux emplois du temps de fou. Mais c’est ma meilleure amie parce que je peux lui parler de tout et qu’elle ne prend pas les conneries. Elle pourrait aussi me battre, pas de problèmes!

Quelle femme admires-tu le plus?
Une femme? Maintenant c’est dur. En plus de ma mère, je dirais Kathy Eldon. C’est une très bonne amie à l’esprit le plus étonnant. Elle a une vie des plus incroyable et influence tellement de personnes à faire le bien. Elle a perdu tragiquement perdu son fils, le tout aussi spécial Dan Eldon à l’âge de 22 ans, lapidé à mort alors qu’il était le plus jeune photographe de Reuters, couvrant la famine et les troubles en Somalie en 1993. Kathy a transformé sa douleur en une puissante force pour le bien. Elle a mis en place ‘Creative Visions’, un organisme de bienfaisance au nom de Dan qui aide d’autres gens comme Dan à utiliser les médias et les arts afin de créer un changement significatif dans le monde autour d’eux. A ce jour, sous leurs parapluies, les militants créatifs ont touché plus de 90 millions de personnes à travers le monde. Ayant appris à connaître Kathy personnellement, c’est sa générosité et la chaleur d’esprit qu’elle partage avec tout ceux qu’elle rencontre quotidiennement tel qu’ils soient, qui la rend si admirable à mes yeux.

Quel est la leçon la plus importante qu’une femme t’ai enseigné?
Tomber amoureux, être amoureux et apprendre de l’amour.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *